Vous êtes ici

Le pont de la République, à Montpellier, relie le nouveau centre-ville Port Marianne aux anciens quartiers.

Étanchéité des ouvrages d’art : protéger pour durer
Christian TridonPrésident - STRRES (Syndicat national des entrepreneurs spécialistes de travaux de réparation et renforcement de structures)

Partager l'article
Dans le bâtiment, le béton, employé pour la construction du gros-œuvre, est généralement recouvert d’enduits ou d’autres matériaux et donc plutôt bien protégé. Celui employé pour la construction des ouvrages de génie civil, et notamment des ponts, étant laissé brut, sa durabilité est liée à sa compacité structurelle qui contribue à limiter la migration des agents extérieurs générateurs de réactions électro-chimiques susceptibles de provoquer sa dégradation. Le revêtement étanche de ces structures est donc un élément important pour prolonger leur bon état de service.

Poursuivre la lecture ? abonnez-vous

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sommaire

Dossier Béton et infrastructures

Editorial

Dossier Étanchéité des ouvrages d'art

Focus

MPP

Revue RGRA