Vous êtes ici

Air pur et ville apaisée
Bernard HéritierPrésident - RGRA

Partager l'article
Le bruit et une mauvaise qualité de l’air font partie des gênes identifiées depuis longtemps dans les villes. Au tournant du XX e siècle, les 80 000 chevaux parisiens qui assuraient le transport empoisonnaient l’atmosphère et salissaient les rues. L’arrivée de la voiture allait être la solution. Un siècle plus tard, le transport routier est à l’origine de nuisances à éliminer.

Poursuivre la lecture ? abonnez-vous

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Sommaire

Editorial

Dossier

Focus

MPP

Revue RGRA