Vous êtes ici

Irex

Journées techniques Route 2019
Olga DubostRGRA

Partager l'article

Près de 400 participants se sont donné rendez-vous aux Journées techniques Route (JTR), co-organisées par l’Ifsttar, le Cerema et l’Idrrim, à Nantes les 6 et 7 février 2019.

Lors de la session d’ouverture, Hélène Jacquot-Guimbal, directrice générale de l’Ifsttar, Pascal Berteaud, directeur général du Cerema, et David Zambon, directeur général de l’Idrrim, Patrick Malléjacq, secrétaire général de l’AIPCR, et Pierre Calvin, président de Routes de France, ont présenté leurs activités en 2018 et leurs perspectives pour 2019.

Brèves

Une première séquence de brèves a abordé divers sujets d’actualité (Horizon 2020, accidentalité sur les routes bidirectionnelles, point d’avancement du projet national DVDC (Durée de vie des chaussées) et de l’ONR (Observatoire national de la route), etc.).

La seconde séquence de brèves a principalement été l’occasion de présenter l’avancée de différents projets : la refonte d’Alizé intégrant la nouvelle version de la norme NF P98-086 relative au dimensionnement des structures de chaussées routières ; le manège de fatigue Spider Aéro pour chaussées aéroportuaires ; le projet ORRAP (recyclage optimal des agrégats de béton bitumineux dans les chaussées à faible trafic) ; l’appel à projets de la fondation FEREC.

Sessions thématiques

Organisée sous forme de table ronde, la session thématique « Éclairages routier et urbain » a été l’occasion de présenter des études relatives aux effets des innovations (LEDs) sur les usagers et la biodiversité et à l’influence possible des nouveaux revêtements sur l’éclairage et la consommation énergétique. Des

recherches doivent être poursuivies afin de mieux connaître les impacts de l’éclairage sur la sécurité routière, mais aussi sur l’éblouissement généré par les LEDs.

La session « Matériaux innovants et vertueux » a évoqué le lien entre recherche, analyse du cycle de vie (ACV) et innovation. Puis, divers projets ont été exposés : Cool & Low Noise Asphalt (revêtements innovants pour lutter contre la pollution sonore et les îlots de chaleur urbain) ; Recyclean (retraitement en place des chaussées à forte teneur en HAP) ; Biorepavation (recyclage des chaussées bitumineuses utilisant des matériaux bio-sourcés) ; recyclage à chaud pour une solution à 100 % d’agrégats ; Recytal-ARM (régénération en place des anciennes chaussées bitumineuses à l’émulsion biosourcée).

Après une intervention relative aux besoins des maîtres d’ouvrage en matière d’évaluation de leur réseau, la session « Auscultation et diagnostic de chaussées » a été consacrée à différentes études et innovations de ce domaine : étude sur les relevés automatiques menée dans le cadre du projet DVDC ; nouveaux véhicules d’auscultation (Aigles 3D) au service d’une modernisation de la gestion patrimoniale du réseau routier non concédé ; étude comparative réalisée en Belgique sur 4 appareils d’auscultation (FWD, Curviamètre, TSD et Raptor) ; nouvelles méthodes de gestion de patrimoine adaptées aux réseaux routiers secondaires testées dans le cadre du projet Gerese (Gestion du réseau secondaire) ; techniques d’instrumentation des chaussées mises au point dans le cadre du projet DEDIR (Du dimensionnement à l’entretien durable des infrastructures routières) ; modernisation de l’essai d’ovalisation. Au cours de la session « Impacts des transports routiers de marchandises sur les infrastructures », ont été évoqués les thèmes suivants : la mesure des charges sur infrastructures et le contrôle des surcharges ; l’acceptabilité et les risques liés aux poids lourds de grande capacité et aux transports exceptionnels ; les impacts de l’exploitation des poids lourds sur autoroute ; les attentes des transporteurs vis-à-vis des infrastructures.

Ateliers

En conclusion des JTR, deux ateliers étaient organisés en parallèle : l’un sur les retours d’expérience des collaborations de recherche et d’expertise entre pays francophones (Sénégal, Algérie, Maroc, Québec), l’autre sur la place des démonstrateurs dans l’innovation.

L’ensemble des supports de présentation est consultable en ligne sur le site des Journées techniques Route.

Concours des « meilleurs posters de doctorants »Pour la deuxième année consécutive, le concours du meilleur poster de doctorant a donné l’opportunité à de jeunes professionnels de faire connaître leurs travaux de recherche et de dialoguer avec les membres de la communauté routière.
Trois doctorants ont été récompensés pour la qualité de la présentation de leurs travaux :
• Maria Barreira pour sa thèse « Nano Asphalt – nano-capteurs pour monitoring des chaussées » ;
• FayçalLahjiripoursathèse«Étudedel’impactphysico-chimiquedes liants dits « régénérants » sur la constructibilité (performance et durabilité) des enrobés recyclés » ;
• Marianne Bou Leba Bassil pour sa thèse « Étude des mécanismes aérodynamiques à l’origine du bruit de contact pneumatique/chaussée ».

Revue RGRA